Technical Support
+30 23990 20321

Construction Bassin Étanche

1. Principes de base
– L’infiltration d’eau et l’humidité sur des matériaux de construction provoque des dégâts énormes, à savoir:
1. Corrosion et érosion
2. Corrosion chimique et oxydation de l’armature d’acier pour béton
3. Création d’éruptions et taches
4. Croissance de la flore, lichens et fongique
– La plupart de ce qui précède ci-dessus est dérivé de l’effet direct de l’humidité, ainsi que des propriétés physiques et chimiques de l’eau et des matériaux de construction correspondants. Un autre aspect est l’augmentation significative du volume de l’eau (10%) découlant de l’effet du gel, lors de sa conversion liquide à l’état solide. L’effet désastreux de gel est du à la porosité de chaque matériel et de la quantité d’eau qui a déjà été absorbée.
– Pour une protection effective des fondations du bâtiment, lorsque la table d’eau horizontale est au même niveau ou de niveau supérieur que les fondations des bâtiments, ou est à proximité de la mer, il est recommandé la création d’un bassin étanche en utilisant les membranes synthétiques FLAG, produite par SOPREMA.
– Le bassin étanche crée un couvercle imperméabilisé pour la fondation de l’immeuble, jusqu’au niveau du sol.

APPLICATION (voir. Fig.1)
– Avant l’application du bassin étanche, il est essentiel de créer une couche de drainage sous la fondation (Géotextile non tissé à partir de fibres de polypropylène vierge, poids: 200g/m², type spécifique Drefon S200, 40cm couche de gravier).
– Ensuite, on applique une couche de séparation avec une feuille de polyéthylène et une couche de nettoyage béton, armé d’un treillis en acier.
– Au-dessus du béton nettoyage, un revêtement d’une couche de protection est appliqué avec un géotextile non tissé à partir de fibres de polypropylène recyclé, poids 500gr/m² Edilfon FR500.
– En outre, est appliqué un placement libre d’une membrane PVC synthétique Flagon BSL, épaisseur 2,0mm et la soudure des coutures à travers un dispositif de soudage à air chaud.
– Enfin, on applique un revêtement de couche de protection de géotextile non tissé à partir de fibres de polypropylène recyclé; poids 500gr/m² Edilfon FR500.

steganolekani
Figure 1

Note:
– La membrane synthétique et les couches de protection inférieures font saillies à partir des éléments verticaux de 0,5 à 1,0m. afin d’assurer leur bonne soudure aux parties appropriées des murs (Fig. 1).

Sur les surfaces verticales (Fig. 2), une fixation mécanique est appliquée au niveau du sol et un placement libre vers le bas d’une protection géotextile et de membrane synthétique. La fixation mécanique de la membrane est appliquée avec une lame de PVC plastifiée, largeur 5,0cm. Le soudage des coutures suit avec un dispositif de soudage à air chaud.

στεγανολεκανη2
Fig.2

L’étanchéité du bassin étanche est appliqué à son extrémité sur la surface du sol (point de liaison à lame PVC plastifiée) avec un mastic en polyuréthane.

Enfin, une couche de protection et de drainage est placée au-dessus de la protection géotextile, assurant une protection supplémentaire de l’étanchéité, soit au cours de la phase de remblayage de terre (doit être fait séparément avec des matériaux appropriés), soit pour le drainage de l’eau vers la couche de gravier de fond.


Voir ici la solution technique

DOMISSIMA NEWSLETTER