Technical Support
+30 23990 20321

ETANCHEITE RESERVOIR

1. PRINCIPES DE BASE

La pénétration de l’eau et de la vapeur d’eau dans les matériaux de construction provoque d’énormes dégâts, à savoir :
– Érosion et de désintégration
– Corrosion chimique et oxydation de l’armature d’acier pour béton
– Création d’éruptions et taches
– Développement de flore, lichens et champignons

Beaucoup d’entre eux sont dus à des effets directs de l’humidité, selon les propriétés physiques et chimiques de l’eau et sur les matériaux de construction.

Un autre paramètre important est l’augmentation du volume d’eau (10%), en raison de l’effet de gel, entre le liquide à l’état solide. L’effet destructeur du gel découle d’une fonction de la porosité de chaque matériel et de la quantité d’eau absorbée.

2. L’OCCASION D’UN RESERVOIR SOUTERRAIN

– Évitant les fuites à partir du réservoir vers l’environnement, assuré par le scellage de l’intérieur du réservoir et
– Prévenant l’afflux d’eau pour les composants du réservoir, tout en assurant l’étanchéité externe du réservoir (voir ETANCHEITE SOUS-SOL). Le bassin étanche crée un scellé à la fondation entière de la construction, jusqu’au niveau du sol.
– En cas d’un réservoir souterrain, l’étanchéité est faite à partir de l’intérieur. La couche d’étanchéité doit être efficace dans la prévention de fuites, et elle doit être capable de suivre les dilatations-contractions du fond et des parois, dues à l’exposition du réservoir aux changements de température.
– L’étanchéité d’un réservoir par membrane PVC synthétique couvre les besoins ci-dessus. Dans le cas d’un réservoir d’eau potable, l’utilisation d’une membrane synthétique spéciale Flagon AT, d’une épaisseur de 1,5mm, est nécessaire. Ses matières premières permettent au produit final d’entrer en contact avec l’eau potable sans provoquer des conséquences néfastes.

3. APPLICATION

ΣΤΕΓΑΝΩΣΗ ΔΕΞΑΜΕΝΗΣ1
Fig. 1 Plan général : Détails A, B, C, D
– L’étanchéité du fond est faite par un étalement libre du Flagon AT et par coutures thermiques avec machine de collage automatique ou manuelle. La couche d’étanchéité inférieure est fixée mécaniquement à la bande du périmètre (Fig. 2).

ΣΤΕΓΑΝΩΣΗ ΔΕΞΑΜΕΝΗΣ2
Fig. 2

– L’étanchéité des éléments verticaux est également faite par le positionnement libre de rouleaux de membrane synthétique et leur adhérence sur coutures faite avec une machine à air chaud. Avant, leur fixation mécanique a été faite par lame métallique ou stratifiée (voir. Fig. 3), dans chaque cas sur la sortie du réservoir d’afflux.

– Suit le film thermique qui recouvre les éléments verticaux (parois) à celui du fond, au-delà du périmètre de liaison mécanique du fond (voir fig. 2).

ΣΤΕΓΑΝΩΣΗ ΔΕΞΑΜΕΝΗΣ3
Fig. 3, Détail C

NOTE:
1. L’étanchéité aux points d’entrées – sortie des tuyaux métalliques sur les parois du réservoir, est située comme indiqué sur Fig. 4.

ΣΤΕΓΑΝΩΣΗ ΔΕΞΑΜΕΝΗΣ4
Fig. 4, Détail A

Tandis que, les trous des brides (métal/néoprène) doivent être au moins dans le milieu, si non, sur le centre de la section transversale (Fig. 5).

ΣΤΕΓΑΝΩΣΗ ΔΕΞΑΜΕΝΗΣ5
Fig. 5

2. L’évacuation du réservoir doit être aussi bas que possible, compte tenu du détail de construction D (Fig. 6).

ΣΤΕΓΑΝΩΣΗ ΔΕΞΑΜΕΝΗΣ6
Fig. 6, Détail D

3. Pour les réservoirs de lutte contre incendie, où la décharge est rapide, il est recommandé l’évacuation mécanique des membranes des éléments verticaux. Les supports sont placés à 0,40 – 0,50 m, suivi par le soudage de la couture, au-delà du point de fixation mécanique.

4. Pour tout autres cas (réservoir d’irrigation, feu) n’est pas nécessitée l’utilisation de membrane synthétique spéciale FLAGON AT.

5. Des parties spéciales pour gouttière, d’angle interne et externe TPO/PVC du groupe ETERNO IVICA, facilitent la mise en place et l’optimisation du résultat final.


Voir ici la solution technique

DOMISSIMA NEWSLETTER